11/09/2011

une épidémie

 

 

une épidémie

de haïkus a raccourci

la vie poétique

21:15 Écrit par Mizen | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

To be or not to be : la production de bons haïkus est en déclin, des discussions futiles s'engagent et durent aussi longtemps que la formation d'un gouvernement en Belgique !

Écrit par : M. | 12/09/2011

Rebonjour Mizen après ce petit break

vif haïku
tranchant les mots
tel l'éclair

laurent

Écrit par : laurent | 20/09/2011

C'est vrai que c'est devenu très à la mode...

La poésie étalée
dans un confort douillet
un peu désapointée
pense à se replier :-)

Écrit par : Pâques | 31/10/2011

Les commentaires sont fermés.